Elle

Paul Verhoeven

Un film qui divise. Pour le moins…

par Robert Penavayre


Michèle rentre du travail. Dans ce somptueux pavillon d’une banlieue parisienne à l’abri des turbulences, on la devine bien seule, si ce n’est son chat. Puis, c’est l’agression. Encagoulé, un homme fait irruption dans ce nid douillet et la viole. Scène liminaire d’une rare violence. Le choc passé, Michèle range le salon dans lequel cet acte sans nom s’est déroulé puis va prendre un bain, le regard un brin absent.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email