Les Huit salopards

un film de Quentin Tarantino

Les salopards, les brutes et les truands

Par Christian Authier


Après Django Unchained, Quentin Tarantino revient avec un nouveau western, Les Huit salopards, tout aussi décevant.


On avait quitté Quentin Tarantino, voici exactement deux ans, en petite forme avec Django Unchained qui ressemblait à un médiocre pastiche de son cinéma, le politiquement correct en plus. Le revoici avec un nouveau western dont le titre (The Hateful Eight en version originale) annonce le programme. Parmi les mille et fécondes influences du réalisateur, on connaissait celle de Sergio Leone. Elle apparaît clairement revendiquée ici, aussi bien avec la galerie de brutes et de truands convoqués pour l’occasion qu’avec la musique originale composée par le mythique Ennio Morricone.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email