Les Huit Salopards

un film de Quentin Tarantino

Dézingage tarantinesque

Par Robert Penavayre


La Guerre de Sécession a cessé. C’est sûr ? Dans de somptueux paysages enneigés, Quentin Tarantino plonge au cœur des affres qui tourmentent encore l’Amérique lors d’un hallucinant huis clos.


Assumant ses références et sa passion pour les séries « western » des sixties, le réalisateur n’a pas peur, heureusement, d’ouvrir son huitième film sur une diligence tirée par six chevaux au milieu d’une nature hivernale d’une beauté à couper le souffle. Et pourtant, du souffle il va nous en falloir car ce n’est que le début d’une aventure entre quatre murs qui va voir s’affronter huit exemplaires d’humanité, si l’on peut dire, huit exemplaires de ces « modèles » sur lesquels les Etats Unis se sont construits.

 

Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email