Belles Familles : Le retour de Rappeneau presque parfait

Par Brice Christen

 

Plus d'une décennie que Jean-Paul Rappeneau (Cyrano de Bergerac, Le hussard sur le toit, Le sauvage) n'avait rien réalisé, il revient aujourd'hui avec Belles Familles, orné d'une distribution plus que généreuse et une histoire classique mais revisitée. Analyse.


L'histoire : Jérôme Varenne, qui vit à Shanghai, est de passage à Paris. Il apprend que la maison de famille d’Ambray où il a grandi est au cœur d’un conflit local. Il décide de se rendre sur place pour le résoudre. Cette échappée provinciale changera sa vie.

 

Le principal atout de ce film : la distribution. L'affiche parle d'elle-même et l'on ne sait pas vraiment qui joue le premier rôle et qui ont les petits. Bien sur, Mathieu Amalric et Gilles Lellouche se partagent la vedette, séparé par la divine Marine Vatch (révélée au grand public dans Jeune et Jolie) qui éclabousse de son talent la pellicule.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email