Marguerite

un film de Xavier Giannoli

« The Glory (???) of the Human Voice »

Par Robert Penavayre


Librement inspiré de la vie de Florence Foster Jenkins, soprano (?) américaine (1868-1944), le dernier opus du réalisateur français oscille entre émotion et humour.


Depuis toujours fascinée par le monde de l’opéra, FFJ, riche à milliards de dollars, consacra sa vie à l’art lyrique dont elle pensait être l’une des plus glorieuses représentantes. Problème, cette brave femme chantait comme une casserole trouée. Autre problème, vue sa gentillesse et sa générosité, personne n’osait le lui dire. C’est ainsi qu’entre les récitals privés qu’elle donnait dans son château et la consécration ultime que fut son récital, public, au Carnegie Hall de New York en 1944, FFJ fit une « carrière ».


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email