Au cœur des ténèbres

Par Christian Authier


Dans Le Convoi de la peur, quatre aventuriers n’ayant rien à perdre sont chargés de conduire des camions chargés de nitroglycérine à travers une jungle sud-américaine. Du classique de Henri-Georges Clouzot, Le Salaire de la peur, Palme d’Or à Cannes en 1953, William Friedkin n’a conservé que la trame principale : quatre «soldats perdus» lancés en Amérique du Sud dans le convoyage de deux camions bourrés d’explosifs.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email