Under the skin

Un film de Jonathan Glazer

Il n’est pas rare d’être conditionné avant d’aller voir un film. La connaissance d’un réalisateur, le thème abordé, le battage médiatique fait autour font que la projection pas encore entamée, on a déjà son petit avis sur la question.


J’admire profondément ceux qui s’assoient devant un écran dans un état d’esprit totalement neutre. N’y parvenant que très moyennement, j’aime autant en savoir le moins possible. Cela peut parfois jouer quelques tours. Se retrouver devant » Lana tâte le cuir « , porno amateur impliquant naine unijambiste et bande de Hells Angels (alors qu’on pensait suivre la destinée d’une ouvrière de la maroquinerie) peut procurer certains désagréments. Mais la plupart du temps, l’exercice est sans risque.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email