The two faces of January

Un film de Hossein Amini

Connaissez – vous Hossein Amini ? Non ? Rien d’étonnant à cela.


Cela montre simplement que vous n’êtes pas apparenté à un de ces névrosés attentifs amateurs du 7ième art, pour qui le nom du chef opérateur qu’engageait d’ordinaire Ingmar Bergman est plus connu que celui de Paris Hilton. Cela induit que vous ne faites pas non plus partie du club très fermé de ceux qui, restés bieeeeeeeeen longtemps après que les lumières se soient rallumées dans la salle, tentent d’élucider le mystère autour de la pellicule utilisée lors du tournage (ah ben tu vois, je t’avais bien dit que c’était de la fudak, on reconnaît le grain). Ceux – là savent sûrement de qui je cause.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email