Tragédie grecque version prison

« Les Poings contre les murs », un film de David Mackenzie

Encore un film sur l’univers carcéral, me direz-vous. En fait, oui et non. Oui car indiscutablement le huis clos de cette réalisation et bien celui d’une prison (une vraie d’ailleurs).Non, car le réalisateur va inclure dans ce monde régi par la violence et la loi du plus fort, dans lequel seuls les corps ont droit de cité, un biais original.

 

Eric, jeune homme de dix-neuf ans, broyé par une enfance tourmentée, a mal tourné. Récidiviste, il est jugé comme dangereux et c’est pourquoi il est incarcéré dans une prison pour adultes. C’est là qu’il va retrouver quelqu’un qu’il n’a jamais vu, devenu aujourd’hui l’un des caïds de cette taule : son père. Entre ces deux êtres toute communication semble impossible. Le jeune lion fou se débat tel un animal en cage, ne comprend pas les codes qui devraient lui permettre de survivre.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email