L’histoire sans fin

« Edge of Tomorrow », un film de Doug Liman

On n’est pas le réalisateur du premier Jason Bourne (La mémoire dans la peau, en 2002) sans avoir quelques qualités. Ces dernières sont intactes dans le dernier opus de ce cinéaste américain : habileté du scénario, virtuosité technique, direction d’acteur, rythme, suspense, humour, action.

 

En fait un cocktail idéal pour un film de science-fiction auquel s’ajoutent ici des effets spéciaux vertigineux. Et en parlant de vertige, c’est bien la sensation que l’on éprouve au tout début de ce film qui nous renvoie en permanence la même séquence plusieurs fois d’affilée. Cela dure un bon quart d’heure, le temps de comprendre que le major Bill Cage (Tom Cruise), contaminé par le sang des envahisseurs extra-terrestres, est entré dans une boucle temporelle.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email