Only lovers left alive

Un film de Jim Jarmusch

J’avais vraiment hâte de découvrir Only lovers left alive. Comme (presque) tous les films de Jim Jarmusch à vrai dire.


Dans la foisonnante galaxie de mes réalisateurs adorés – par – dessus – tout, Jim Jarmusch figure en bonne place. Pas seulement parce que le type est un monument de coolitude (lunette noire et crinière blanche depuis ses 25 ans, vous avez demandé la rock n’ roll attitude ?), pas simplement parce que ses meilleurs copains s’appellent Tom Waits, Iggy Pop ou Jack White, pas exclusivement parce que quand il fait l’acteur, c’est pour se moquer de lui – même, pas uniquement parce qu’il est le dernier à avoir fait tourner Robert Mitchum, mais surement pour toutes ces (bonnes) raisons à la fois.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email