Et le porno devint industrie

« Lovelace », un film de Rob Epstein et Jeffrey Friedman

Lovelace retrace maladroitement la carrière de l’une des premières stars du cinéma pornographique.

 

Un peu d’Histoire pour la jeunesse : en 1972, quelques mois après la sortie de Derrière la porte verte d’Artie Mitchell déboule sur les écrans américains Gorge Profonde de Gérard Damiano, film pornographique qui décroche à son tour un énorme succès public à travers le monde. Le porno quitte la marginalité pour devenir un phénomène de société et bientôt une industrie. On découvre les «talents» d’une jeune femme d’une vingtaine d’années : Linda Lovelace (Boreman de son vrai nom).


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email