Le géant égoïste

un film de Clio Barnard

La vie est une chienne. Surtout quand on a un père qui a déserté les parages, une mère aimante mais sacrément dépassée par les évènements et un frère dont l’activité principale réside dans le ratage systématique de ses cures de désintoxication.

 

Tout ça, c’est le quotidien d’Arbor, blondinet de 13 ans aux émotions constamment à fleur de peau et qui ne connaît de l’existence que le côté le plus sombre. Heureusement que dans la vie, il y a aussi Swifty, le débonnaire, le paisible, le sensible Swifty, l’amoureux des chevaux, le seul qui sache prendre soin de lui pendant ses crises, la tête de turc pour qui Arbor est capable de défier des élèves deux fois plus grands que lui.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email