Workers : l'humanisme en option, la justice en sourdine

« Workers », un film de José Luis Valle

Le premier film de fiction de José Luis Valle suit deux travailleurs (workers) de Tijuana. À la veille de son départ à la retraite, le dévouement de Rafael (Jesús Padilla) pour son entreprise est intact, jusqu’à occuper son temps libre. Lidia (Susana Salazar) est l’une des sept employés au service d’une femme malade et fortunée, dont la seule préoccupation est le bien-être de sa chienne. Plus les tâches envers cette levrette sont aberrantes, plus la domestique les exécute avec application. Ces deux vies, suivies en parallèle, ont aussi en commun des drames plus personnels, la litanie de leurs journées ritualisées facilitant l’enfouissement des émotions. La satisfaction du travail bien fait suffit à ces deux taiseux. Malgré l’indécence de leurs patrons, le jour de la retraite de Rafael, et lors de la lecture des dernières volontés de la patronne de Lidia, ils demeurent laconiques.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email