Allô Houston, ici Sandra

« Gravity », un film d’Alfonso Cuaron

Avec « Les fils de l’Homme », en 2006, ce réalisateur nous proposait une réflexion fulgurante sur les dérives de l’immigration. C’est peu de dire combien nous attendions son dernier film. Déçu, ou pas ? Un peu les deux. Techniquement, c’est un vrai chef d’œuvre conjuguant avec une virtuosité sidérante infographie et animation. Les images sont à couper le souffle. Puis nous attendons la suite, le fond, la réflexion justement. Et Dieu sait si en pareilles circonstances, il y avait de quoi creuser un sillon profond. Non, ce ne sera pas le cas.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email