Jasmine perdue à San Francisco

« Blue Jasmine », un film de Woody Allen

Avec Blue Jasmine, Woody Allen signe un beau portrait d’une femme ruinée et en perdition interprétée par une Cate Blanchett exceptionnelle.

 

Jasmine a tout perdu. Son somptueux appartement new-yorkais, sa fortune, ses bijoux, ses relations (on n’ose parler d’amies) et surtout son mari. Ce Madoff en plus jeune s’est pendu dans sa cellule après avoir ruiné beaucoup de gens dont sa veuve. De l’opulence passée restent des valises Vuitton, une ceinture Hermès, quelques tailleurs Chanel et chaussures Vivier. Pour cette quadragénaire qui n’a jamais travaillé et qui considérait que la richesse octroyait des devoirs (laisser de gros pourboires, participer à des galas de charité), le retour au réel est violent.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email