Alabama Monroe

un film de Felix Van Groeningen

C’est ce qui arrive à Elise, à peine a – t – elle croisé Didier. Elle l’a même sur la peau, car à chaque histoire d’amour que la demoiselle entame, elle tatoue quelque part sur son corps le nom de son amoureux du moment. Didier n’échappe pas à la règle et découvre son nom au creux de la hanche d’Elise.

 

Mais pour une fois, il est possible que l’histoire d’amour naissante ne soit pas si éphémère, chacun invitant l’autre à pénétrer dans son monde (du tatouage pour elle, de la musique bluegrass pour lui). Didier va refuser de se faire encrer l’épiderme mais va faire découvrir son univers musical à Elise, écrire des chansons et la faire devenir chanteuse de son groupe.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email