Qui trop embrasse...

« Le Majordome », un film de Lee Daniels

Voici un film que j’aurais souhaité aimer. Pourquoi ? Parce que Forest Whitaker est un acteur formidable, que ce réalisateur américain m’a totalement bluffé en 2012 avec son Paperboy, qu’un film militant contre le racisme est forcément respectable, que la panoplie des comédiens engagés sur le projet était particulièrement alléchante, parce que c’est aussi une histoire vraie, une authentique et formidable ascension professionnelle.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email