Qui a peur de Virginia Woolf ?

jeudi 27, vendredi 28 et samedi 29 avril à 20h00 - Théâtre Sorano

Martha, fille du doyen de l’Université, et son mari George, professeur d’histoire, invitent à l’issue d’une réception un jeune professeur de biologie et sa femme à boire un dernier verre. Devant leurs invités pris à témoin, sans pudeur ni pitié la crise éclate et durera jusqu’à l’aube.

 

Tous deux noyant dans l’alcool une vie d’échecs et de frustrations, leur impuissance à être, leur incapacité à s’aimer autrement qu’en s’entre-déchirant dans une joute oratoire qui se s’arrêtera qu’une fois les dernières illusions détruites. C’est violent, cruel et communicatif…


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

All’Arrabbiatta, cabaret satirique

du mercredi 26 au samedi 29 avril à 20h30 - La Cave Poésie

Connaissez-vous la véritable histoire des pauvres ?
 Connaissez-vous la vraie bonne solution à vos problèmes de robinets qui fuient ?
Saviez-vous que tout s’achète, tout se vend, surtout la merde ?
 Considéreriez-vous que vous êtes de gauche, de droite ou simplement gérontophile ?


 

Diriez-vous que votre voisin pense la même chose que vous ou le contraire ?
 Quand il pleut dehors, prenez-vous un parapluie pour vous protéger de la pluie, ou au moins un fusil ? 
Autant de questions auxquelles les interprètes de ce cabaret satirique vont trouver réponse, au travers de textes cyniques, piochés dans un recueil de chroniques d’Ascanio Celestini, le tout saupoudré de chansons engagées du répertoire italien


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

Moi, la Muse de Floriane Attal

mercredi 26 avril - Printemps du Rire (Café-théâtre Le 57)

Dans le cadre du Printemps du Rire, Floriane Attal jouera "Moi La Muse"

 

"Une histoire pleine de tendresse et de folie. Un spectacle qui parle de la femme et de sa place dans la société, un one woman show réussi.La Dépêche."

 

C’est une tragédie. Non, c’est une comédie.

Y’a une guitare et des chansons, c’est un concert!

Un clown, peut-être?

C’est si triste ce qui lui arrive... Mais pourquoi je ris?

 

Au cours de ce repas, la vie de Mira bascule. Elle ne vivra plus comme ça, elle veut un travail qui lui plaît et un mari aimant! Hic !


Lire la suite... 
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

Le ciel n'est pas une toile de fond

du mercredi 26 au samedi 29 avril - Théâtre Garonne

Acteurs et auteurs, les Italiens Daria Deflorian et Antonio Tagliarini font du théâtre à mains nues en regardant le monde ; sensibles aux histoires invisibles, aux vies ordinaires, à tout ce qui échappe au regard.

 

Ainsi, Reality – leur seconde pièce, présentée en février dernier et reprise cette saison – offre une plongée inoubliable dans les carnets secrets d’une femme polonaise.

 

À cette question qui les taraude depuis toujours : comment représenter dans l’art cette réalité plurielle, incertaine, ils répondent : «Il est essentiel, sur scène, de ne pas tout dire».


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

Les Oiseaux

du mardi 18 avril au samedi 13 mai - TNT

Dans le ciel grec, à mi-chemin entre la terre et l’Olympe des dieux, Aristophane a rêvé Coucouville-sur-nuages. Cité dans l’immensité, au milieu des nuées, c’est le paradis d’un poète où la petite huppe et son épouse, le rossignol au blond jabot, deviennent les messagers de deux humains guidés par une corneille et un geai…

 

Les deux hommes ont quitté Athènes, dégoûtés par la chicane, les lois arbitraires, la vie qu’on mène là-bas. Leur cité idéale sera dans les airs, close d’une muraille, que des oiseaux bâtisseurs érigeront. Mais il leur faut convaincre tout un chœur de piafs agressifs, versatiles et rancuniers.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email