Devinez qui ? adapté de "Dix petits nègres"

du vendredi 9 au samedi 31 décembre - L’Escale de Tournefeuille

10... 9... 8... 7... 6...

 

5... 4... 3... 2... 1...

 

0 ?

 

D'après le roman d'Agatha Christie

Adaptation de Sébastien Azzopardi

 

Mise en scène Stéphane Batlle


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

Doreen

du jeudi 8 au vendredi 16 décembre - Théâtre Garonne

Elle s’appelle Doreen Keir. D’origine anglaise, très belle. Elle est la destinataire mystérieuse de Lettre à D., un chant d’amour fou écrit par André Gorz. On est en 2006, elle a quatre-vingt-deux ans : « Tu as rapetissé de six centimètres et tu es toujours belle, gracieuse et désirable. Cela fait cinquante-huit ans que nous vivons ensemble et je t’aime plus que jamais ». L’année suivante, ils choisiront de partir ensemble.

 

De lui, on croit savoir beaucoup de choses : figure intellectuelle de premier plan, il a publié de nombreux livres philosophiques, a été journaliste, précurseur de l’écologie politique.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

L'enfant cachée dans l'encrier

mercredi 07 décembre à 18h30 - TNT

Ellj passe ses grandes vacances dans le château de son père, un grand amiral toujours absent. Un jour, il entend la voix d'une petite sœur inconnue cachée dans un encrier et qui lui demande de la délivrer. Ellj largue alors les amarres…

 

Un plateau nu, un cahier redécouvert dans un grenier par un adulte sans âge, et l'aventure commence… Le plateau devient radeau, île déserte, banquise… Sont évoquées toutes les traces de l'enfance : les jouets, le cartable d'écolier, l'encrier, la plume, l'ardoise ou le dictionnaire…


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

Moi, Antonin Artaud

du mercredi 07 decembre au samedi 10 decembre à 20h30 - La Cave Poésie

Alain Besset fréquente Artaud, son génie et sa folie, depuis une trentaine d’années. Il s’en est une fois encore inspiré pour Moi, Antonin Artaud, j’ai donc à dire à la société qu’elle est une pute, et une pute salement armée...

 

Cette fois, il a fouillé dans des textes « très percutants où Artaud réfléchit notamment à ce qu’est la normalité », lui qui suit sa vérité, même au plus profond de sa folie.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email

Le Poète aveugle

du mercredi 7 au vendredi 9 décembre à 20h00 - Théâtre Garonne

Dans son essai Race et histoire (1952) Claude Levi-Strauss, citant Montaigne, avançait que les sociétés humaines s’égaillaient « par sauts et par gambades » sans que l’une puisse se prévaloir sur l’autre. C’est ainsi que s’écrit l’Histoire de l’Europe réinventée par Needcompany.

 

Sur une musique de Maarten Seghers, Le Poète aveugle est une épopée digne des Mille et une Nuits, composée par Jan Lauwers, en remontant l’arbre généalogique des interprètes, mille ans en arrière. Sept monologues comme sept cartes d’identité, débutant tous par : « Je suis », qui dessinent une cartographie des mille croisements – hasards, guerres, amours – et une ramification inextricables qui forment le substrat européen.


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email