Entretien avec Tiago Rodrigues

Théâtre Sorano / Théâtre Garonne

Par Sarah Authesserre


Le bonheur et rien d’autre


Entretien avec Tiago Rodrigues qui met en scène “Antoine et Cléopâtre” au Théâtre Sorano et ”The way she dies” au Théâtre Garonne.


Après Emma Bovary (1), vous vous êtes intéressé à l’héroïne de Tolstoï, Anna Karénine — dont on dit qu’elle est l’anti Emma Bovary — pour écrire “The way she dies”. Que représente pour vous cette figure féminine autrement transgressive mais tout aussi tragique ?

 

Tiago Rodrigues : « Même si j’ai fait d’autres pièces après “Madame Bovary”, il me semblait évident qu’“Anna Karénine” constituait l’étape suivante. Je me suis convaincu de m’attaquer à ce roman, non pas pour l’irresponsabilité que représentait cette tâche — quoique l’irresponsabilité m’attire toujours beaucoup comme réécrire Shakespeare, ou écrire “Bovary” en France avec des acteurs français pour un public français! — mais parce que je souhaitais débattre avec Franck Vercruyssen et Jolente de Keersmaeker de Tg Stan et Isabel Abreu et Pedro Gil, les deux comédiens portugais, sur des questions intime, romantique, politique et stylistique que soulève le roman de Tolstoï. 


Lire la suite...
Partager
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur GooglePartager par email