Cie La Baraque

.

Présentation

labaraquecie«  La Baraque est née en 1989. Elisa Martin-Pradal fille d’exilés politiques espagnols, a bien sûr pensé à La Barraca , la Compagnie que F. Garcia-Lorca, à la veille de la guerre civile, avait entraîné sur les routes d’Espagne, à la recherche du public populaire ».  (TELERAMA )

La chorégraphe s’engage depuis 1994 dans une recherche gestuelle qui permet à chaque danseur d’être lui même et de réinvestir sa propre histoire avec la danse. A partir de ce maillage de langages chorégraphiques multiples, elle compose une calligraphie vivante.

Installée depuis mars 2011 jusqu'à 2014 à la Vannerie, nouvelle Friche de St Simon,  lieu de recherche artistique, de sensibilisation à la danse (en direction de publics divers), de présentation des créations en cours aux publics et aux diffuseurs. Au delà d’une occupation classique (mais très importante pour une compagnie) de ces studios, La Baraque  constitue un groupe d’artistes professionnels qui ouvre ses projets aux amateurs à travers divers  ateliers, qui intervient dans des manifestations et sur différents lieux afin de favoriser les  rencontres, l’écoute et la culture du regard. 

« Répandre la culture, ce n’est pas partager un capital limité à un grand nombre, pour que personne n’en jouisse entièrement, mais éveiller les âmes endormies et accroître le nombre de celles capables de spiritualité. … Rien ne semble nous conseiller la défense de la culture en tant que privilège de caste, la considérer comme un départ d’énergie fermé et oublier qu’en fin de compte, le propre de toute énergie est de se répandre…  Je vous dis ceci, afin que vous ne vous tourmentiez pas trop si les masses, les pauvres déshérités de la culture avaient la folle ambition de s’éduquer et l’insolence de se procurer les moyens de le faire. »
Antonio Machado

 « Nous nourrissons trop de pensées et pas assez de sentiments » Charlie Chaplin


labaraquefoot

Plan d'accès

icon